Argonautiche

Le poème épique « Argonautiques » raconte le périple des Argonautes à la conquête de la Toison d’Or, le manteau d’un bélier cher à Zeus qui a le pouvoir de guérir les blessures. Guidés par Jason, les héros feront face à des rencontres extraordinaires et à de terribles épreuves pour enfin rentrer chez eux. Les héros dans notre cas sont tous les adolescents qui partent en voyage, réel ou métaphorique.

Ce résultat pittoresque provient du projet Tuttùn-non scuola à San Chirico Raparo, promu par la société coopérative « Il Sicomoro » de Matera, en collaboration avec Q Academy, Teatro delle Albe / Ravenna Teatro, Punta Corsara et IAC.

Entre Octobre 2016 et Avril 2017, Alessandro Argnani pour le Teatro delle Albe et Emanuele Valenti pour Punta Corsara ont dirigé l’atelier non-scuola « Argonautiche » à San Chirico Raparo, une petite ville de Basilicate, impliquant des adolescents du village et les hôtes de la communauté pour mineurs non accompagnés arrivés de Gambie, de Côte d’Ivoire, du Ghana et du Mali. Au même moment, à Matera, Andrea Santantonio et Nadia Casamassima pour IAC ont animé un atelier non-scuola avec un groupe d’adolescents de Matera.

En avril 2017, les deux groupes se sont rencontrés et ont donné naissance au pittoresque « Argonautiche ». En juillet de la même année, l’atelier s’est ouvert à de nouveaux participants et le résultat scénique a été réalisé à Matera, dans le cadre du festival Nessuno Resti Fuori – festival de théâtre, ville et personnes.
Le résultat scénique « Argonautiche », dans la tradition de non-scuola du Teatro delle Albe, collecte et rassemble sauvageries, des histoires, des dialectes, les rêves des garçons et des filles « qui porte à la vie », le texte de Apollonios de Rhodes.

 

Articolo di Andrea Porcheddu sullo spettacolo

Servizio di Rai 3 – Tre Soldi > Giasone l’africano

Servizio di RAI 3