Dialogues amoureux imaginaires

Les protagonistes sont un Lui et une Elle, qui ne se sont jamais rencontrés. Ce sont leurs existences passées, futures ou seulement imaginées, qui se rencontrent. À chaque fois c’est une nouvelle rencontre, quelque chose qui perdure de la rencontre précédente, mais eux ne se souviennent pas. Comme dans un rêve, entre hasard et fatalité, leurs âmes s’appellent, se reconnaissent et finissent par être obligées à s’abandonner.

 

Le spectacle naît d’une réflexion sur la relation entre le réel et l’imaginaire.
Combien il y a t’il d’imaginaire dans le réel ? Nos sentiments, nos pressentiments, nos désirs et notre adoration appartiennent-ils à l’un ou à l’autre? Notre vie est-elle plus réelle ou plus imaginaire? Ou les deux? Est-ce que les deux dimensions cohabitent?
Combien d’espace laissons-nous à la dimension imaginaire?
Combien faut-il pour donner un sens à la réalité?
Nous sommes convaincus de la nécessité de l’imaginaire, de regarder la réalité avec les yeux des enseignants. Nous sommes donc convaincus de la nécessité du théâtre et de sa capacité à transformer la réalité et à donner un sens.
La dimension poétique, imaginaire, onirique, ludique, aimante de l’existence nous semble préservée parce qu’elle est fragile, fugace, changeante. Parce que c’est un vol léger, un saut, une suspension de l’âme dont nous avons besoin.
Les mots que nous avons choisis sont quelques mots d’amour.